TESALYS

22/01/2019

Sigma Gestion accompagne Tesalys dans une nouvelle phase de son développement

Créée en 2012 par Miquel Lozano, Jean-Michel Rodriguez et Emmanuel Hengl, Tesalys développe des solutions de pointe pour le traitement sur site des déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI).
Tesalys réalise une nouvelle levée de fonds de 6 M€ auprès d’iXO Private Equity, qui intervient en lead, et Sigma Gestion. Cette opération, qui comprend une partie de cash out, permet à Tesalys de s’engager dans une nouvelle phase de son développement autour des principaux axes suivants :
• Poursuite du développement des ventes en Asie, Amérique Latine, Moyen Orient et Afrique, avec implantations locales pour l’animation du réseau de distributeurs ;
• Accélération des ventes sur les marchés européens, en Amérique du Nord et en Chine ayant une filière de traitement plus structurée ;
• Elargissement de la gamme de machines, consommables et services annexes afin de pouvoir adresser l’ensemble des besoins des producteurs de DASRI, en particulier les établissements de taille plus importante (CHR, CHU, cliniques MCO, industrie biopharmaceutique, …) ;
• Augmentation de la capacité de production avec l’ouverture d’un nouveau site d’assemblage ;
« Le traitement des déchets infectieux est un sujet environnemental et de santé public à l’échelle planétaire. Les machines conçues par Tesalys répondent parfaitement à ces problématiques en proposant des formats adaptés pour chaque type d’acteur. L’équipe dirigeante, expérimentée et complémentaire, propose une vision stratégique de ce marché que nous partageons et soutenons. » Guillaume Hemmerlé, Directeur de Participations chez Sigma Gestion.

VISIOMED GROUP

21/01/2019 Très large succès de l’augmentation de capital de VISIOMED GROUP

Sigma Gestion participe à l’augmentation de capital de VISIOMED GROUP présentant une levée de fonds d’un montant total de 7,99 M€.  Cette opération vise à développer de nouvelles gammes de produits, à mettre en place un plan de réduction de coûts et concentrer les efforts de développement sur un nombre limité de zones géographiques. En savoir plus.


BATIWIZ

17/02/2016  2ème levée de fonds pour Batiwiz
Batiwiz.com, le premier site internet de ventes privées dédié aux produits du bâtiment, a conclu le 16 décembre 2016 une nouvelle levée de fonds de 1,6 M€ auprès du Groupe TF1, CROSS CALL, SIGMA GESTION et un investisseur privé. Cette levée de fonds est la deuxième auprès de Sigma Gestion, qui était entrée au capital de la société en octobre 2015 lors d’une levée de fonds de 2 M€. Elle a permis de financer la campagne publicitaire menée par Batiwiz sur les chaînes du groupe TF1 et financera les dépenses marketing et commerciales auprès de fournisseurs non encore partenaires, dans un contexte de fort accroissement du chiffre d’affaires. 
Fondé en mars 2013, par Fabrice Moncaut et Cédric Fray, Batiwiz.com propose à ses 550.000 membres professionnels et bricoleurs des ventes évènementielles sur une sélection de produits de plus de 500 marques reconnues, de fabrication française ou européenne (Altantic, Isover, Grohe, Egger, etc.). La ventilation des ventes se fait dans les proportions suivantes : 60 % auprès des professionnels et 40% auprès des particuliers et des DIY.
Depuis près de 20 ans, les experts de Batiwiz.com examinent en détail le monde du bâtiment, de la construction et du e-commerce. Grâce à une bonne connaissance des clients professionnels et à des partenariats stratégiques, Batiwiz.com possède la plus grande base de données des professionnels du bâtiment.
Le site Batiwiz.com a été entièrement développé en propre, ce qui a permis à Batiwiz d’investir sur la connaissance clients à travers ses outils Data comme Batiwiz Analytics.

BiBOARD

13/12/2016  2ème levée de fonds pour BiBOARD
BiBoard, éditeur de solutions logicielles de “Business Intelligence” a annoncé une levée de fonds de 1,5 million d’euros auprès de ses investisseurs historiques, dont Sigma Gestion. Cette deuxième levée (après celle bouclée en mai 2015, de 2 millions d’euros) porte ainsi à 3,5 millions d’euros les fonds réunis par la société. Thierry Thépaut, président fondateur de BiBoard, explique cette nouvelle levée par « la forte progression des prises de commandes enregistrées durant les 11 premiers mois de l’année, supérieure à 300 % par rapport à la même période de 2015, avec tout particulièrement, une forte accélération ces trois derniers mois. »
La première levée de 2015 avait permis à la société d’investir « massivement dans l’innovation et dans les équipes, notamment de recherche-développement. »
BiBoard compte aujourd’hui un effectif de 25 personnes et a ouvert, il y a quelques mois, un bureau à Paris, boulevard Haussmann, pour plus de proximité avec ses clients situés dans la capitale.
Thierry Thépaut confie que la solution BI de la société est utilisée « par de très gros comptes du CAC 40 ». Parmi les références de la société, on peut citer Clarins, Orange, Domaxis immobilier, Domaines Barons de Rothschild, Visiativ, Calystene (à Eybens) ou encore Radiall au niveau mondial. Elle s’appuie sur des partenaires comme Atos-Bull ou Sopra et de nombreux éditeurs de logiciels.

MILIBOO

22/11/2016  Miliboo s’attaque au marché américain.

Née il y a moins de dix ans en Haute-Savoie, la marque, devenue un acteur majeur de la conception et de la vente de mobilier tendance sur internet en France (2500 références en ligne), vient en effet d’annoncer la création d’une filiale aux États-Unis, “Miliboo Corp”, basée à New York, avec une équipe de trois personnes, dont deux commerciaux. Miliboo a également mis en place un partenariat avec un logisticien basé à Atlanta, en capacité de livrer l’ensemble des États-Unis.

La PME a prévu de sonder le marché américain à travers la distribution de produits ciblés sur des places de marché. Miliboo a signé un accord de distribution avec deux acteurs internationaux majeurs du web : Amazon et Etsy. Aussi, d’ici quatre à six mois, quelque 200 produits Miliboo seront référencés sur les deux sites, mais aussi sur deux autres “market places” dans les semaines à venir, annonce l’entreprise. Un lancement qui sera suivi de nouveaux développements : Miliboo va lancer son activité aux Pays-Bas fin 2016 et en Allemagne début 2017. L’Espagne et l’Italie étaient jusque-là ses principaux moteurs de croissance à l’étranger. Avec un chiffre d’affaires toujours orienté à la hausse (+17,3 % pour le premier semestre 2016), la marque digitale d’ameublement confirme son développement. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Miliboo vient d’être récompensée au concours « CES Innovation Award 2017 » de Las Vegas, pour son miroir intelligent Ekko. De quoi se faire remarquer outre-Atlantique…

LINKFLUENCE

11/10/2016  Linkfluence annonce une levée de fonds de 12 millions d’euros, après une année 2015 résolument internationale avec l’ouverture d’un bureau à Londres, des opérations de croissance externe en Allemagne, en Chine, à Singapour et l’accompagnement de marques internationales dans leur transformation digitale dans le monde entier.
Le tour de table clos à l’été 2016 auprès d’actionnaires historiques, notamment Sigma Gestion et de nouveaux fonds dont BNP Paribas Développement, permet à Linkfluence de poursuivre ses investissements en R&D et innovation et d’accélérer son expansion internationale.
Linkfluence connait une croissance de plus de 50% chaque année. Pour la pépite française, lauréate du pass French Tech, cette levée de fonds record est un beau symbole l’année où l’entreprise souffle ses dix bougies.
Linkfluence, startup leader du Social Media Intelligence, propose des solutions uniques de monitoring, d’analyse et d’activation des médias sociaux. Au travers de sa suite logicielle Radarly et de ses services associés, Linkfluence capte et analyse plus de 150 millions de publications par jour pour aider les marques à prendre de meilleures décisions. Entreprise française fondée en 2006, elle compte plus de 180 collaborateurs en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Chine et à Singapour et affiche une très forte croissance. Linkfluence compte plus de 300 références dans le monde dont Danone, Sanofi, Orange, Accor, McDonald’s ou encore Groupama.

WIZBII

15/09/2016   Sigma Gestion entre au capital de Wizbii, lors de son quatrième tour de table de 3 millions d’euros, auprès des investisseurs historiques CapHorn Invest.
Positionnée sur la cible des 18-30 ans, Wizbii a développé une plateforme gratuite à destination des jeunes en recherche d’emploi ou ayant un projet de création d’entreprise. A ses clients, des rands groupes (Unilever, Mondelez, Acrelor, Accor) et des acteurs bancaires principalement, elle vent d’abord une audience “1 jeune français sur 5 entre 18 et 30 ans a été attiré sur la plateforme en 2015”, selon Benjamin Ducousso, le cofondateur. Présente dans 5 pays, la société créée à Grenoble revendique également 10 000 emplois pourvus et 1 500 projets entrepreneuriaux créés en 2015.
Pour se différencier des autres pure players de l’emploi pour les étudiants et les jeunes diplômés, mais aussi du géant LinkedIn, Wizbii va diversifier ses offres pour les jeunes à la fin de l’année. Parmi eux “la certification TOEIC, cours de langue, services bancaires, mutuelles, assurances…”

SMALLABLE

12/09/16   Cécile Roederer, fondatrice et dirigeante de la société Smallable, est citée dans le classement des “10 entrepreneures françaises qui font un carton” par le magazine Dynamique Entrepreneuriale.
En 2008, elle crée Smallable, site de-commerce qui offre une expérience unique aux parents d’enfants de 0 à 16 ans en leur proposant un univers complet de la mode à la décoration et aux jouets, avec une offre exclusive de plus de 400 marques sélectives. Bien plus qu’un simple e-commerçant, le site apporte depuis sa création un contenu éditorial riche et un magazine en ligne bi-mensuel.
En 2015, la société lève 5 millions d’euros, notamment auprès de Sigma Gestion. En novembre 2015, une première boutique physique de 300 m² est inaugurée au cœur de Paris.
Le site double sa croissance chaque mois, et réalise un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros, dont plus de 60% à l’étranger, dans près de 200 pays. La société emploie une trentaine de personnes à Paris.

GREENWEEZ

9/09/2016   La société Grenweez, leader de la vente en ligne de produits biologiques, va être rachetée auprès notamment de Sigma Gestion, par le géant de la grande distribution Carrefour France.
Créé en 2008 et basé à Annecy, Greenweez a misé très tôt sur le bio et est vite devenu la plateforme e-commerce leader sur le marché.
Greenweez compte aujourd’hui plus de 30 000 références et 900 marques, à travers 10 univers: la maison, les enfants, la cuisine et l’épicerie, le plein air, la santé et le bien-être, les cosmétiques, la mode et l’énergie. Son chiffre d’affaires et de 20 millions d’euros en 2015, dont 80% dans l’alimentaire.

Renforcer les fonds propres de son entreprise est capital. Sigma Gestion apportera à votre entreprise son expertise en matière d’ingénierie financière afin de l’accompagner dans sa croissance. Les fonds d’investissement gérés par Sigma Gestion pourront investir entre 500 K€ et 1,5 M€ pour financer des opérations de croissance interne et externe ou pour financer des opérations de transmission

Financement de la croissance interne ou externe

 

Émission d’actions nouvelles

 Émission d’obligations convertibles

 Émission de bons de souscription


Financement d’opérations de reprise / transmission



 

Rachat d’actions (cession majoritaire) (avec les dirigeants en place et/ou une nouvelle équipe si cela est nécessaire ou souhaité par les cédants)



Dans cette éventualité, des solutions financières peuvent être mises en œuvre, sans heurt, préservant la culture et le patrimoine humain et économique que constitue la société, gage de maintien d’un développement dynamique de l’entreprise.

Restructuration du capital

 Rachat d’actions (position minoritaire)


Cela concerne les dirigeants de PME souhaitant valoriser une partie de leur patrimoine entrepeunarial, ou encore les actionnaires minoritaires qui veulent céder tout ou partie des participations qu’ils détiennent.

Les fonds gérés par SIGMA GESTION peuvent investir jusqu’à 1500 K€ par dossier ou participer en co-investisseur sur des opérations plus importantes.