rebondeurope2020

Avec la crise économique et financière qui a secoué les marchés mondiaux depuis plusieurs années, et malgré une remontée des principaux indices de référence sur l’année 2013, la valorisation de nombreuses sociétés reste, selon nous, à un niveau historiquement bas, notamment sur les petites capitalisations.

Notre objectif avec le FCPI Rebond Europe 2020 est de sélectionner des PME et ETI européennes innovantes qui sont, selon nous, fortement sous-évaluées par rapport à leurs actifs ou leurs cash-flows futurs et qui offrent des perspectives de croissance et de plus-value sur 5 ans, en contrepartie d’un risque en capital et d’une durée de blocage allant jusqu’au 30 juin 2020.

Fiscalité incitant à investir dans les PME

En contrepartie d’une période de blocage pouvant aller jusqu’au 30 Juin 2020, d’un risque de liquidité et d’un risque de perte en capital, le FCPI REBOND EUROPE 2020 vous offre:

a) Une réduction d’impôt immédiate du montant de votre souscription (hors droits d’entrée)

45% en ISF (plafond par foyer fiscal de 18000 €)

Ou

18% en IR (dans la limite de 2160 € pour une personne seule et de 4320 € pour un couple marié ou pacsé)

b) Une exonération d’impôt à la sortie sur les plus-values réalisées (hors prélèvements sociaux).

Retrouvez les documents détaillés et visés par l’AMF en cliquant sur les liens ci-contre

Risque de liquidité des actifs du fonds : les titres des sociétés non cotées sont des titres dont la liquidité est faible. Le Fonds étant investi à hauteur de 90% du montant des souscriptions en titre de sociétés éligibles, le Fonds est considéré comme illiquide.

Risque de perte en capital : le Fonds a vocation à financer des entreprises. L’investisseur doit être conscient qu’un investissement dans le Fonds comporte un risque en capital.

Les avantages fiscaux sont soumis au respect par l’investisseur personne physique de conditions et notamment de conservation de ses parts pendant 5 ans à compter de leur souscription. Il est rappelé que la période de blocage des rachats de parts par le fonds peut aller jusqu’au 30 juin 2020, l’investisseur pouvant toutefois dans ce cas, céder ses parts à un tiers sous réserve de trouver un acquéreur.

Téléchargements

noun_55211_cc

BULLETIN DE SOUSCRIPTION

noun_55211_cc

PLAQUETTE

noun_55211_cc

DICI