opportunitePME

Souscrivez avant le 31 décembre 2010 et réduisez jusqu’à 6.000 € de votre impôt sur le revenu, sous réserve de conserver vos titres 5 ans et 6 mois maximum .”]

Concept

Avec la crise économique et financière qui secoue les marchés mondiaux depuis 3 ans, la valorisation de nombreuses sociétés reste, selon nous, à un niveau historiquement bas. Le marché offre à moyen terme un potentiel significatif de hausse. Nous souhaitons concentrer notre sélection sur des PME innovantes de qualité fortement sous-évaluées par rapport à leurs actifs ou leurs cash-flows futurs.

L’approche Opportunités PME consiste à repérer et à investir dans des PME innovantes cotées sur Eurolist, Alternext ou sur le marché libre présentant des valorisations « décotées » qui offrent des perspectives de croissance et de plus-value sur 5 ans, en contrepartie d’un risque en capital et d’une durée de blocage de 5 ans et 6 mois.

 

Stratégie d’investissement

« OPPORTUNITÉS PME », un FCPI investi directement jusqu’à 80% dans des PME innovantes cotées.

La législation des FCPI permet d’investir la totalité des actifs en titres éligibles dans des sociétés cotées sur des marchés organisés ou libres et dans la limite de 20% sur des marchés réglementés.

Opportunités PME investit donc dans des PME cotées sur les marchés offrant une liquidité supérieure au marché non-coté. Cette liquidité est plus importante que sur les PME traditionnelles non cotées.

Avec cette stratégie, vous profitez pleinement du potentiel de croissance des marchés dans les 5 prochaines années, en contrepartie d’un risque en capital.

La trésorerie sera investie en parts ou actions d’OPCVM classifiées « monétaires euro ».

Notre option de gestion : l’écrêtage des plus-values

Fonctionnement : dès l’atteinte d’une plus-value de cession de 25%,  nous plaçons cette plus-value en trésorerie (OPCVM monétaire).
En fonction du moment de la vie du fonds, l’option d’écrêtage des plus-values permet soit de sécuriser la plus-value réalisée en la plaçant en trésorerie, soit de réinvestir le nominal hors plus-value dans d’autres PME présentant selon nous un potentiel de revalorisation plus important.

 

Durée

5 ans et 6 mois maximum

 

Des gérants rémunérés à la performance :
un système de Hurdle

Par définition, un taux de Hurdle est un taux d’intérêt minimum à obtenir avant que ne s’enclenche un processus donné, en l’occurrence, l’intéressement des gérants.

Sigma Gestion applique ce système de hurdle en conditionnant la rémunération de ses gérants à une performance financière minimale de 25%.

En règle générale, les gérants de FIP et FCPI de la Place perçoivent un intéressement sur la plus-value réalisée par les fonds qui constitue la part variable de leur rémunération.

Chez SIGMA GESTION, cet intéressement se déclenche si le fonds réalise une plus-value de 25% minimum (hors avantage fiscal et net de frais de gestion) au terme. En deçà de cette performance, les souscripteurs conservent 100% de la plus-value. Au delà de cette performance, et après un rattrapage des parts B sur les parts A, l’équipe de gestion sera finalement intéressée à hauteur de 20% de la surperformance.

Ce système permet un mode de gestion gagnant-gagnant, car l’intéressement de l’équipe de gestion est directement lié à la plus-value que le souscripteur peut percevoir.

Attention, il ne s’agit en aucun cas d’une garantie de performance, mais d’un objectif de gestion.

 

Un double avantage fiscal en conservant les parts 5 ans et 6 mois (sauf cas légaux : décès, invalidité).

  • À la souscription : Réduction d’impôt sur le revenu correspondant à 25% de l’investissement.
  • À la sortie : Exonération d’impôt sur les plus-values réalisées (hors prélèvements sociaux).

Un investissement éligible à une réduction d’impôt sur le revenu immédiate de 25% en contrepartie d’une durée de blocage de 5 ans et 6 mois maximum

Téléchargements

noun_55211_cc

PLAQUETTE

noun_55211_cc

NOTICE