Concept

Un autre regard sur votre ISF

 

Stratégie d’investissement

  • 90% des sommes collectées dans des PME éligibles

Pour associer potentiel de plus-value et mission sociale, le Holding ISF Fortuna a choisi d’investir dans des sociétés :

  • ayant un but social et intervenant notamment dans les domaines de la santé et du «bien-être» (sociétés de gestion de maisons de retraite, établissements d’accueil des seniors bénéficiant des autorisations administratives CROSS, prise en charge des patients atteints de la maladie d’Alzheimer,…) pour environ 50% de la valeur du portefeuille avant le 15 juin 2009 ;
  • intervenant notamment dans la pose et l’installation de panneaux solaires en France;
  • intervenant notamment dans l’Hôtellerie haut de gamme (résidences hôtelières de confort notamment en centre ville, châteaux hôtels en province, …)
  • dans d’autres secteurs d’activité présentant de réelles perspectives de croissance.

L’objectif est d’investir dans le capital d’une dizaine d’entreprises (maximum) à concurrence, pour chacune d’entre elles, d’une participation représentant entre 500.000 € et 2.500.000 €.

 

Durée

8 à 10 ans

 

Divers

Des gérants rémunérés à la performance : un système de Hurdle

Par définition, un taux de Hurdle est un taux d’intérêt minimum à obtenir avant que ne s’enclenche un processus donné, en l’occurrence, l’intéressement des gérants.

Sigma Gestion applique ce système de hurdle en conditionnant la rémunération de ses gérants à une performance financière minimale de 25%.

En règle générale, les gérants de FIP et FCPI de la Place perçoivent un intéressement sur la plus-value réalisée par les fonds qui constitue la part variable de leur rémunération.

Chez SIGMA GESTION, cet intéressement se déclenche si le fonds réalise une plus-value de 25% minimum (hors avantage fiscal et net de frais de gestion) au terme. En deçà de cette performance, les souscripteurs conservent 100% de la plus-value. Au delà de cette performance, et après un rattrapage des parts B sur les parts A, l’équipe de gestion sera finalement intéressée à hauteur de 20% de la surperformance.

Ce système permet un mode de gestion gagnant-gagnant, car l’intéressement de l’équipe de gestion est directement lié à la plus-value que le souscripteur peut percevoir.

Attention, il ne s’agit en aucun cas d’une garantie de performance, mais d’un objectif de gestion.

 

Avantages fiscaux

  • Une réduction ISF au titre de la souscription : 70,875 % de réduction d’ISF calculée sur le montant de l’investissement hors droits d’entrée, ou 67,5% avec droits d’entrée (avec 75% de réduction x 90% de PME éligibles à la loi TEPA avant le 15 juin 2009). Cette réduction d’impôt est plafonnée à 50.000 euros.
  • Une exonération d’ISF au titre des actions issues de la souscription : La fraction des souscriptions reçues par le holding et investie dans des PME non cotées éligibles ne constitue pas un actif imposable à l’ISF pendant toute la durée de détention des actions. Ainsi, en plus de l’avantage fiscal immédiat, le souscripteur réalise une seconde économie d’impôt renouvelable chaque année (le montant investi dans les PME éligibles sort de l’assiette ISF du contribuable).

Téléchargements

noun_55211_cc

PLAQUETTE

noun_55211_cc

CONTRAT D'EMISSION

noun_55211_cc

PROSPECTUS